La tarte aux myrtilles des Pyrénées

La tarte aux myrtilles évoque pour moi la montagne et les randonnées estivales qui se terminent par cette douceur réconfortante. Évidemment rien de mieux que les myrtilles sauvages qui viennent juste d’être cueillies, dès la mi-août. A défaut, on se contentera de myrtilles fraîches ou surgelées. D’ailleurs, les myrtilles se congèlent très bien (comme toutes les baies)

Dans le Couserans, en Ariège

Début de cueillette …

La tarte que j’ai l’habitude de faire est d’une simplicité rassurante. Pas de crème, peu de sucre, juste ces baies merveilleuses mises en valeur par une banale pâte sablée.

Activité cueillette de myrtilles en famille en Ariège

Myrtillier

Myrtillier

Le saviez-vous ? Les myrtilles s’appellent bleuets au Canada. C’est l’un des fruits les plus riches en antioxydants, dont les bienfaits sur la vision (le cataracte) et la mémoire ont été démontrés par des recherches scientifiques.

Avec du fromage blanc de brebis et un filet de miel de montagne

Il ne faut pas confondre les myrtilles avec les baies du genévrier ou du chèvrefeuille bleu, toxiques (Lonicera arborea). Les arbustes sont quand même assez différents d’un myrtillier:

Baies du chèvrefeuille bleu

Baies de genévrier

Pour une belle tarte :
Pâte sablée aux amandes
170 g de farine
30 g de poudre d’amande
100 g de beurre
70 g de sucre
1 œuf
1 pincée de sel

Garniture
Myrtilles
70 g de sucre complet (vous pouvez en mettre plus si vous préférez moins d’acidité)

Variante : remplacer la dose de sucre par … de la confiture de myrtilles, c’est aussi délicieux.

Dans un robot, mélanger la farine, la poudre d’amande, le sucre, l’œuf et le sel, comme du sable. Ajouter le beurre en petits dés tout en continuant à remuer.

On peut bien sûr le faire à la main en émiettant avec le bout des doigts.

Former une boule (ne pas ajouter d’eau) sans trop travailler la pâte.

Filmer et entreposer 30 minutes au réfrigérateur.

Abaisser ensuite un moule à tarte (ou plusieurs petits)

Laver les myrtilles. Les déposer sur le fond de tarte sablée. Saupoudrer de sucre.

Enfourner pour une vingtaine de minutes à 180°. Le dessous doit être bien cuit.

Quelques clichés de la nature ariégeoise, au détour de nos randonnées …

Au bout du chemin, l’Espagne nous tend les bras

Articles recommandés