L’aillade toulousaine

L’aillade est une sauce d’accompagnement un peu oubliée typique de Toulouse. Peu de personnes connaissent, tandis que la réputation de l’aïoli, lui, n’est plus à faire…

Comme son nom l’indique, ce condiment contient de l’ail, beaucoup d’ail. Plus des noix et de l’huile de noix. Excellent !

Pour un bol :Une petite tête d’ail : ici dans la région Occitanie grande terre d’ail, on a le choix entre le blanc, le rose ou le violet
100 g de cerneaux de noix
20 cl d’huile de noix
Sel & poivre
Un peu de persil haché

Éplucher les gousses d’ail et enlever le germe. Les mettre dans un mortier ou sinon un bol, avec les noix et les piler à l’aide d’un pilon si possible. On obtient une pâte assez homogène (ajouter un peu d’eau pour l’homogénéiser). Saler et poivrer.

Enfin, comme pour faire une mayonnaise, verser l’huile de noix peu à peu en battant la sauce à la fourchette ou au fouet électrique. Saupoudrer éventuellement de persil haché et c’est prêt.

PS : si vous n’avez pas de mortier, utilisez un mixeur pour l’ail et les noix, avant de monter la préparation avec l’huile.

Avec quoi manger l’aillade ?

Traditionnellement sur des croutons de pain, avec la soupe.

Traditionnellement aussi avec de la viande grillée : oie, canard…

Avec des légumes de saison cuits (comme pour l’aïoli)

Des tagliatelles 🙂

Articles recommandés